ESCAPADE  à  FRÉVENT   le 15 juin 2016

Le 15 Juin, le M.E.T était en déplacement dans les environs de Frévent, et c'est par un temps clément que les participants à cette escapade ont pu débuter leur journée en visitant les “Jardins de Séricourt”.

Dessiné en 1985 par Yves Gosse de Gorre, pour abriter une collection de plantes vivaces, ce jardin n'a cessé de s'adjoindre de nouveaus espaces :
- en 1990 : la mare (reconstitution d'un ancien abreuvoir)
- en 1991  : le jardin géométrique          
 - en 1996  : la chambre jaune
- en 1998 :  le belvédère et le ruban de briques
- en 2000 :  la cathédrale de roses         
- en 2002 :  le jardin guerrier
- en 2008 : la procession et le jardin du 21ème siècle ( avec son toit végétal)

On entre dans ce jardin qui occupe environ 4,5 hectares, comme par une porte dérobée dans un mur de verdure.

Passée cette entrée, on va, par des chemins aux massifs élaborés, de surprise en émerveillement, de découverte en étonnement : des rangées de buis taillés, disposés avec humour, un étang dans un carré d'herbes folles, des allées sous leur berceau de feuillages et une multitude de roses qui en leur saison, partout se suspendent. Malheureusement, pour les voir dans tout leur éclat, il nous aurait fallu venir une semaine plus tard . . .


Ce qui frappe surtout, au sortir de ce jardin, c'est son esprit et sa poésie


Retour à Escapades




Retour à Accueil

Puis après un bon repas au restaurant "La saumonière", nous fûmes reçus par Dimitri, membre actif du MET, qui leur a fait visiter les
deux usines de sa société
"Mousse Plastique Artois" spécialiste de la transformation de mousse polyurethane, qu'il a créée en 1982.   

Ses activités s'adressent aux professionnels de la literie, de la mousse,
de la santé, de l'aménagement de salons,
de l'équipement sportif, ainsi qu'aux particuliers pour lesquels il produit, distribue et assure de la prestation de services

Ses produits finis sont : des matelas,  des sommiers, des oreillers, des découpes spéciales pour  l'ammeuble- ment, le calage, l'emballage et les protections pour équipements sportifs.



La journée s'est terminée par la visite du château de Cercamps. Nous fumes guidés par Régis Dufour, propriétaire des lieux qui en a expliqué l'histoire.

Ce château et son pavillon d'entrée en fer à cheval sont les vestiges d'un monastère cistercien fondé en 1137 puis détruit en 1789. Réédifié en 1740 dans un immense parc, il se compose d'un seul corps de bâtiment sobre mais imposant.
On peut y admirer des boiseries rocaille de Pfaff, un majestueux escalier en marbre blanc du Second Empire
et la chambre du général Foch pendant la guerre de 14-18.

Occupé depuis bien des années par le foyer pour enfants de "La Vie active", ce bâtiment classé monument historique a besoin d'une sérieuse rénovation.
Pour lui rendre son visage d'antan et faire partager la magie des lieux, il est ouvert au public. « Je fais un peu chez moi ce que je fais au musée », s'amuse à dire Régis Dufour qui est aussi guide-conférencier à l'hôtel Sandelin de Saint-Omer.

le château a d'abord été une abbaye, "il faut imaginer" poursuit le propriétaire "les moines de l'abbaye déambulant dans la galerie ouverte . . . imaginer
en 1823, le baron de Fourment installer dans la galerie ses métiers à tisser, avant qu'elle ne devienne un jardin d'hiver. Aujourd'hui, on veut retrouver l'aspect du cloître, avec ses pierres apparentes. Mais attention, pas question d'effacer tous les souvenirs"
Un ouvrier a été embauché pour les travaux et une association, "Les Amis du château de Cercamp", a été créée, pour animer le lieu avec des spectacles, concerts, mais aussi donner un coup de main aux châtelains.

Pour terminer cette belle journée, nous avons salué l'arrivée de l'été tout proche en dégustant une coupe de champagne dans le parc.
       

La prochaine escapade du MET est prévue les 12 et 13 octobre prochains pour un périple de 2 jours en Champagne.
Les inscriptions sont ouvertes et il reste quelques places. Documentation et inscriptions à la permanence du mardi après- midi à la Maison des Associations.