Retour à
Escapades




Retour à
Accueil




    

    

     l'hôtel de Ville
          de Saint Quentin







  




       l'Hôtel du Golf de l'Ailette







            Basilique de Saint-Quentin                             Cathédrale de Laon


Il a fallu 2 jours, les 11 et 12 octobre, aux participants à l’escapade organisée par le Mouvement Européen du Touquet pour remplir le programme de visites très variées qui leur était proposé.

Le premier jour : de Saint-Quentin

la Basilique qui puise ses racines au Moyen Age est classée monument historique et est le témoin prestigieux d'une époque fervente et fastueuse.

l’Hôtel de ville qui, achevé en 1509, s'est transformé avec les siècles. De style gothique flamboyant voire exhubérant, on y est aussi sensible à l'ambiance feutrée et chaleureuse de l'Art Déco.

La visite guidée a permis de flâner dans les rues et d'être séduits par les mosaïques colorées, les frises florales et les bow-windows.

Le Familistère de Guise, ensemble urbain édifié au 19ème siècle, "Palais social" qui répondait aux idées de Godin sur l'épanouissement de l'individu, le partage des richesses et l'égalité entre les hommes.

Puis, la cathédrale de Laon.

Le deuxième jour :  Après une nuit passée à l’hôtel du golf de l’Ailette près du lac, nous avons pu visiter le vieux village de Septmonts, l'un des villages les plus pittoresques au Sud de  Sud de Soissons.
Magnifique donjon du XIVème siècle, directement sorti d'un conte de fées. Jolies maisons agrémentées de pignons dits "à pas de moineaux" typiques de la région.
Puis, 
la « Ferme de  la carrière l’Evêque » qui date du XIIIème siècle (elle fut propriété de l'Evéché jusqu'à la Révolution), le champagne a été sablé avant de prendre un bon  repas à « L'Auberge de la Louvière », élégante demeure avec salle à manger en pierres et grandes arcades ogivales.

l'après midi : « La caverne du Dragon », carrière devenue caserne souterraine pendant la grande guerre, avec de nombreuses galeries témoins du passage des soldats. Chapelle et poste de commandement témoignent  de façon émouvante de la vie de ces hommes, français ou allemands ayant  vécu, combattu et parfois cohabité dans l'obscurité
du lieu.

Enfin, le mémorable « Chemin des Dames ».



La prochaine escapade du MET est prévue le 6 novembre pour aller, le matin,  visiter le centre historique minier de Lewarde
et
l’après-midi l’exposition « Napoléon »  au musée des arts,
avant de profiter du marché de Noël à Arras.