Lettres n° 152  à  155
            Michel GRELIER   du 1er au 12 décembre 2019


Suite 152
 

30 NOVEMBRE… UN CHAPITRE S’EST FERME

01 DECEMBRE… UN CHAPITRE S’OUVRE… SUR UNE PAGE BLANCHE
- Christine LAGARDE dirige la BCE à Francfort.
- La « Commission européenne von der Leyen » est au travail pour un programme législatif ambitieux pendant les 100 premiers jours.
- Charles MICHEL a pris le relais de Donald TUSK.
- Donald TUSK a pris la présidence du parti politique européen PPE (Parti populaire européen) où il succède à Joseph DAUL.
- Josep BORRELL, vice-président de la « Commission von der Leyen », est aussi le Haut-Représentant pour la Politique étrangère et de sécurité de l’UE ; il succède à Federica MOGHERINI.

- Tous les « top jobs » de l’UE, choisis fin juin-début juillet par le Conseil européen prolongé, sont au travail. Pour vous raconter l’histoire qui va suivre, il faut qu’ils en écrivent les partitions et qu’ils les jouent.

*****

QUELQUES OBSERVATIONS SUR LES ELECTIONS BRITANQUES

- Rappels : il s’agit d’un scrutin uninominal par parti dans chaque circonscription, à un seul tour, et majoritaire.
- Les sondages d’opinion pour les partis politiques semblent stabilisés : autour des 42% pour les Conservateurs, autour des 30% pour les Travaillistes, mais ces chiffres ne représentent
   pas les mouvements moins visibles mais réels au niveau des circonscriptions.
- Une analyse sur les fourchettes basses et hautes – et leurs évolutions – indique :

 

Dates

 

Conservateurs

 

Travaillistes

Libéraux Démocrates

 

Brexit

 

Verts

SNP écossais

PlaidC galllois

 

UKIP

 

Autres

20 nov

278-441

123-275

12-51

0-17

0-2

26-50

1-6

0-0

0-1

24 nov

274-448

123-281

13-61

0-9

0-2

20-47

0-6

0-0

0-1

27 nov

260-435

135-296

13-59

0-10

0-2

20-46

0-6

0-0

0-2

28 nov

252-429

141-304

11-50

0-11

0-2

24-49

0-6

0-0

0-1

30 nov

247-425

146-311

11-46

0-10

0-2

24-49

0-5

0-0

0-1

01 déc

262-437

136-299

11-46

0-5

0-2

24-49

0-5

0-0

0-1

 - que celles des Conservateurs baissent : « basses » (-16) et « hautes » (-4) ; que celles des Travaillistes montent : « basses » (+13) et « hautes » (+24)
= la campagne électorale des Travaillistes semble plus performante que celle des Conservateurs. 

- Une autre analyse sur les circonscriptions où la marge entre les 2 premiers est inférieure à 10% (conséquence directe du système britannique) indique que : 1- le nombre de ces circonscriptions reste semblable, une cinquantaine ; 2- celles où les Travaillistes étaient menacés se réduit ; et 3- les Conservateurs sont menacés directement dans 3 circonscriptions écossaises par le SNP.

= confirmation de la meilleure défense des Travaillistes face aux Conservateurs dans cette campagne.

- Les réalités du terrain divergent des seules perspectives - trompeuses ? – des sondages.

 *****
Sources : Conseil européen, SEAE, Commission européenne, Electoral Calculus by Martin BAXTER

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Suite 154

 

QUELQUES DERNIERES OBSERVATIONS AVANT LES ELECTIONS BRITANNIQUES

- Rappels : scrutin uninominal par parti dans chaque circonscription, à un seul tour, et majoritaire.

- Les sondages d’opinion pour les partis politiques semblent stabilisés : autour des 43% pour les Conservateurs, autour des 34% pour les Travaillistes, mais ces chiffres ne représentent pas

  les mouvements moins visibles mais réels au niveau des circonscriptions.

- Si l’on tente une simulation :

Majorité - Conservateurs : 349 sièges

Oppositions – Travaillistes : 228 ; Libéraux démocrates : 13 ; SNP écossais : 41 ; DUP nord-irlandais : 10 ; SDLP (Irlande du Nord) : 2 = 294 sièges.

 

Des facteurs d’incertitude demeurent :

- sur les sièges à marge étroite (43 au dernier décompte) une vingtaine tentent le « désistement tactique » quand le 3ème s’efface pour porter ses voix sur le 2ème qui pourrait ainsi passer

  devant le favori, fragile en voix ;

- l’impact du vote des jeunes, en quantité et en orientation politique, pour lesquels les informations manquent ;

- le taux de participation proprement dit.

 

Réponses et résultats aux « petites heures » demain.

 

*****

Sources : Electoral Calculus by Martin BAXTER

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Suite 155

 

ELECTIONS BRITANNIQUES : RESULTATS ET PISTES A SUIVRE

- Notre simulation d’hier - Majorité - Conservateurs : 349 sièges - Oppositions – Travaillistes : 228 ; Libéraux démocrates : 13 ; SNP écossais : 41 ; DUP nord-irlandais : 10 ;

  SDLP (Irlande du Nord) : 2 = 294 sièges.

- Le sondage « sortie des urnes » de 22h02 GMT, les bureaux de vote ont fermé à 22h00 GMT –

  Conservateurs : 368 ; Travaillistes : 191 ; SNP écossais : 55 ; Libéraux démocrates : 13 ; Plaid Cymru gallois : 3 ; Greens : 1 ; autres : 19.

 

- Les résultats officiels à 05h30 GMT (617 résultats connus sur 650)

  Conservateurs : 354 (+65) ; Travaillistes : 201 (-41) ; SNP écossais : 47 (+13) ; Libéraux démocrates : 10 (-10) ; Plaid Cymru gallois : 4 (=) ; Greens : 1 (=) ;

  DUP nord-irlandais : 8(-2) ;  Sinn Féin : 6 (=) ; SDLP : 2 (+2).

 

Les pistes à suivre :

- BREXIT : quand sera-t-il ratifié par ce nouveau Parlement ? Quand entrera-t-il en application ? Quand les négociations pour un accord de libre-échange vont-elles commencer ?

  Quel délai ?

- Boris JOHNSON reste Premier ministre. Comment sera composé son nouveau gouvernement ? Pour quelles politiques et liens commerciaux avec les Etats-Unis ?

- Quel sort attend Jeremy CORBYN ?

- Avec un résultat très encourageant, quelle attitude vont adopter les nationalistes écossais (leur succès électoral + le BREXIT annoncé) ?

- Quelles vont âtre les évolutions de la Livre sterling face au US$ et à l’euro ?

- La perte d’influence du DUP nord-irlandais peut-elle amener des soubresauts sur l’île d’Irlande ?

 

*****

Sources : The Guardian

 

Michel GRELIER

 





Autre info
Européenne




Page
d'Accueil