Panoramas  n°  30  à  34
du  07 avril au  16 avril 2020   



Michel Grelier     N° 30        (07 04 2020)

 

SA INSTITUTIONS DE L’UE-27 :  Conseil européen (chefs d’Etat ou de gouvernement), Parlement européen (PE), Commission européenne (ComEur), Conseil de l’UE-27 (ministres), Banque centrale européenne (BCE)
---------------------------------------------

- ComEur – Les décodeurs de l’Europe – Vous ne devez pas faire l’économie d’une visite à ce lien : https://decodeursdeleurope.eu/coronavirus-leurope-ne-fait-rien

 - Et propagez le autour de vous. Ceci n’est pas une information soumise au confinement !

 

ROYAUME-UNI : GENERALITES / DOWNING STREET / UK £  depuis le 22.01.2020

- 04 avril – Sir Keir STARMER est le nouveau chef du parti travailliste, élu au 1er tour avec 56,2% des suffrages exprimés. Il devient le chef de l’opposition à la Chambre des Communes.
Le rapport des forces à la Chambre des Communes (650 députés), depuis les élections générales de décembre 2019 demeure. Le parti conservateur de Boris JOHNSON est majoritaire (365 députés), le parti travailliste de Keir STARMER (202), le parti nationaliste écossais (47), les Libéraux Démocrates (11), le DUP nord-irlandais (8), le Sinn Féin nord-irlandais (7), le Plaid Cymru gallois (4).

- 06 avril – Le passage de Boris JOHNSON en soins intensifs pose le problème de l’assistance respiratoire. Depuis son entrée à l’hôpital St Thomas, le 05 avril, il recevait de l’oxygène de façon « non invasive » (simple masque). Le stade suivant, en soins intensifs, sera une assistance respiratoire mécanique plus «invasive». Mais quel degré d’invasion peut supporter le patient sans un accompagnement sur la douleur et la conscience ?

Dans l’incapacité de diriger le gouvernement, Boris JOHNSON passe la main à Dominic RAAB, n°2 institutionnel du R-U.



Michel Grelier     N° 31        (08 04 2020)


SA LE « BREXIT » : GENERALITES ET CONSEQUENCES POUR L’UE-28

- Certains pourraient être surpris, ou choqués, par la décision de la Commission européenne (ComEur) du 06 avril d’approuver comme aide d’Etat un programme britannique « parapluie » de 50 milliards UK£ (environ 57 milliards €) pour soutenir les PME et les grandes entreprises du Royaume-Uni touchées par l'épidémie de coronavirus.

Ce régime a été approuvé dans le cadre temporaire des aides d'État adopté par ComEur le 19 mars 2020, tel que modifié le 03 avril 2020.

* Il apparaît utile de rappeler que le R-U est dans la période de transition – du 01 février au 31 décembre 2020 -. Le BREXIT a bien eu lieu, le R-U ne participe plus aux activités législatives de l’UE, mais le R-U en reste membre avec accès aux législations convenues par les 27 autres Etats, dont celles touchant à la pandémie de Covid-19 et à la gestion des aides d’Etat.

* Autre rappel : le R-U acquitte sa quote-part du budget de l’UE-28, en application du Cadre financier pluriannuel 2014-2020, jusqu’à la fin de l’exercice 2020.

* Lien vers le texte complet de ComEur du 06 avril :

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_603

 
ROYAUME-UNI : GENERALITES / DOWNING STREET / UK £  depuis le 22.01.2020

- 07 avril – Boris JOHNSON empêché depuis le lundi 06 avril 19h00 GMT, qui dirige le R-U ? Dominic RAAB, le ministre des Affaires étrangères ; et si lui-même était empêché son tour, c’est le chancelier de l’Echiquier, Rishi SUNAK qui assurerait la fonction.

* Pour le fonctionnement habituel du gouvernement : Dominic RAAB ; sans avoir le droit personnel d’embaucher ou de démettre quelqu’un.

* En matière de « Défense », la chaîne de commandement est en place, avec à sa tête le NSC (National Security Council) ; Dominic RAAB présidera les réunions du NSC. Pour les codes nucléaires, aucune précision n’a été donnée. Toute action doit être prise collectivement par le « cabinet ».

 - Quant à Boris JOHNSON, 2ème nuit en soins intensifs, pas de signe de pneumonie, assistance en oxygène mais limitée en volume, et non invasive.
 



Michel Grelier     N° 32        (10 04 2020)


INSTITUTIONS DE L’UE-27 :  Conseil européen (chefs d’Etat ou de gouvernement), Parlement européen (PE), Commission européenne (ComEur), Conseil de l’UE-27 (ministres), Banque centrale européenne (BCE)
-----------------------------

-ComEur – A côté du « Green Deal », de l’économie numérique, du marché intérieur, monte une nouvelle priorité pour Ursula VON DER LEYEN, soutenue par la future présidence semestrielle allemande (01 juillet au 31 décembre) : un « WHITE DEAL » pour venir à bout de la pandémie, et pour venir à bout de l’après pandémie.

Dans ce « White Deal » apparait une stratégie européenne de la pharmacie et un renforcement de la compétitivité du secteur de la pharmacie.

 - EUROGROUPE : les ministres des Finances des pays de la zone euro, sous la présidence du portugais Mario CENTENO.

* Le récent Conseil européen leur avait donné 2 semaines pour faire des propositions ; l’échéancier est tenu. Le 09 avril, après plus de 16 heures de discussions, un accord est intervenu faisant 3 propositions majeures.

1- A destination des travailleurs et des indépendants, SURE, un instrument européen provisoire créé par ComEur est confirmé. C’est un filet de sécurité européen qui appuie les actions mises en place par les Etats.

2- A destination des entreprises, la BEIa créé un bouclier qui vise à garantir 200 milliards euros de prêts. C’est un autre filet de sécurité.

3- A destination des Etats, établissement d’un fonds « Soutien à la crise pandémique », à hauteur de 2% du PIB, soit près de 240 milliards euros. Ce fonds doit être utilisé pour soutenir les financements directs et indirects liés au Covid-19.

* En complément, l’Eurogroupe est d’accord pour travailler sur l’après-pandémie et un « Fonds de récupération ». Le Cadre financier pluriannuel sera impacté par les réflexions sur ce Fonds de récupération.

* L’Eurogroupe n’a pas convenu de « mutualiser » les endettements nationaux à venir et engendrés par le Covid-19. Les filets de sécurité remplissent des fonctions similaires.

* Selon le commissaire GENTILONI, les gouvernements ont mis sur la table environ 3% du PIB en mesures fiscales et 16% du PIB en garanties des liquidités.

 
LA RELATION FUTURE UE-27/R-U – LES « ROUNDS » DES NEGOCIATIONS

- C’est la semaine prochaine que David FROST et Michel BARNIER, sortis l’un et l’autre de l’épidémie, vont reprendre contact pour définir un nouveau calendrier de négociations. Il va leur falloir tenir compte des possibilités matérielles actuelles pour bâtir ce calendrier.

Si les installations de la Commission européenne sont suffisantes, celles du Conseil de l’UE sont limitées (au ¼ de l’activité habituelle) ; sur les 21 salles de réunion possibles, seules 5 permettent de respecter les consignes strictes de distanciation sociale. On ne peut tenir qu’une vidéo-conférence par jour avec un niveau de sécurité suffisant (communications encryptées) et les 4 systèmes du Parlement européen n’ont pas ce niveau de sécurité.

 
DANS LES ETATS MEMBRES

- Pologne – L’élection présidentielle est prévue se tenir le 10 mai. Le gouvernement (PiS, « Droit et Justice ») a proposé de tenir ce scrutin par « vote postal » (sans bureaux de vote).

Le 06 avril, la Chambre basse du Parlement - majoritairement PiS – a soutenu cette proposition.

La Chambre haute du Parlement – majoritairement d’opposition - a 30 jours pour se prononcer, ou ne pas se prononcer.

Les pressions extérieures (OSCE, Droits de l’homme) sont nombreuses pour empêcher le scrutin sous cette forme.

Le président sortant, Andrzej DUDA, proche du PiS, est en tête des sondages.

 
ROYAUME-UNI : GENERALITES / DOWNING STREET / UK £  depuis le 22.01.2020

- Dans la soirée du 09 avril, Boris JOHSON a quitté les soins intensifs mais reste suivi à l’hôpital St Thomas.

 
DIVERS

- Et pendant ce temps-là… aux Etats-Unis de Donald TRUMP, 16,8 millions d’Américains ont perdu leur travail en 3 semaines (6,7 cette semaine, 6,6 la semaine passée, et 3,3 la précédente) !

 


 

 Michel Grelier     N° 33        (15 04 2020)

INSTITUTIONS DE L’UE-27 :

Conseil européen (chefs d’Etat ou de gouvernement), Parlement européen (PE), Commission européenne (ComEur), Conseil de l’UE-27 (ministres), Banque centrale européenne (BCE)
-----------------------------

- Conseil européen – Après l’accord difficile de l’Eurogroupe sur les 3 filets de sécurité, Charles MICHEL invite le Conseil européen à une vidéoconférence, le 23 avril, pour entériner les propositions de l’Eurogroupe.
* L’Eurogroupe n’a pas fait de proposition sur une éventuelle « mutualisation des dettes » d’Etats à venir, liées au Covid-19.
* Les chefs d’Etat ou de gouvernement vont devoir s’attaquer au « Plan de récupération/reconstruction/redémarrage » pour l’UE d’après la pandémie.
* Liées à ce « Plan », les discussions vont reprendre sur le Cadre financier pluriannuel 2021-2027

UE-27 - TURQUIE

- 13 avril - La Turquie rassemble des migrants sur ses côtes occidentales et les exhorte à traverser la frontière maritime vers la Grèce voisine. Ces migrants, qui ont terminé leur quarantaine en raison d'un coronavirus, ont été transférés dans des bus depuis des camps de migration vers des villes balnéaires juste en face de l'île grecque de Lesbos, qui est déjà bondée de migrants et les réfugiés. Les autorités turques encourageraient les migrants à traverser et à atteindre la Grèce.
Le Josoor International Solidarity Movement, une ONG autrichienne qui opère dans la région, a confirmé le transfert de migrants vers les zones côtières. « Les chauffeurs d'autobus ont été informés par la police à leur sortie des camps de déposer les gens sur la côte afin qu'ils puissent traverser la mer ».

LE « DECONFINEMENT » DANS D’AUTRES ETATS MEMBRES

Après l’allocution du président MACRON, j’ai eu plusieurs demandes d’information sur les débuts du « déconfinement » dans d’autres pays de l’UE.
Je lui consacre, à partir de ce 14 avril, une rubrique particulière sur les mesures actées, laissant de côté les mesures envisagées.

14 avril - Plusieurs États membres ont annoncé des plans ou ont déjà commencé à assouplir les restrictions imposées pour contenir l'épidémie, alors que la pression augmente pour relancer leurs économies en difficulté.
La Commission européenne, qui n'a pas le pouvoir de dicter des mesures de santé aux États membres, a appelé à une approche commune. Les 27 Etats membres ayant agi indépendamment les uns des autres pour lutter contre le virus, procèdent désormais de la même manière dans leur sortie.
- Espagne – Les travailleurs ont été autorisés à reprendre le chemin des usines et des chantiers, sous conditions strictes. Policiers et volontaires ont distribué 10 millions de masques dans les métros et les gares.
- Autriche – Fut parmi les premiers pays à pratiquer le « confinement ». Réouverture prudente des petits commerces non essentiels, magasins de bricolage et de jardinage, et des jardins publics. Le port du masque reste obligatoire.
- Italie – Réouvertures localisées et très limitées de certains commerces (librairies, blanchisseries, magasins de vêtements pour enfants). L’industrie forestière et les usines fabriquant des ordinateurs et du matériel informatique peuvent reprendre le travail.
- Danemark – Parmi les premiers pays à pratiquer le « confinement ». Réouverture des crèches et des écoles primaires, permettant à de nombreux parents de reprendre le travail.

ROYAUME-UNI : GENERALITES / DOWNING STREET / UK £  depuis le 22.01.2020

- 12 avril – Boris JOHNSON a quitté l’hôpital St Thomas pour se rendre à la résidence de campagne du Premier ministre, au manoir de Chequers, où il se reposera.


 

Michel Grelier     N° 34        (16 04 2020)

 

INSTITUTIONS DE L’UE-27 :  Conseil européen (chefs d’Etat ou de gouvernement), Parlement européen (PE), Commission européenne (ComEur), Conseil de l’UE-27 (ministres), Banque centrale européenne (BCE)
-----------------------------

- ComEurUrsula VON DER LEYEN, en coopération avec Charles MICHEL, a présenté la feuille de route en vue d’une levée commune des mesures de confinement.

Des principes fondamentaux : 1- le phasage est essentiel, 2- besoin d’un cadre commun, 3- nécessité de mesures d’accompagnement.

* 1- Phasage
Critères épidémiologiques : diminution importante et stabilisation de la propagation sur une période prolongée.
Capacités suffisantes des systèmes de soins de santé : taux d’occupation des unités de soins intensifs, disponibilités en personnel soignant et matériel médical.
Capacités de surveillance appropriées : dépistage à grande échelle, suivi et traçage.

* 2- Cadre commun européen
Etudes scientifiques centrées sur la santé publique.
Coordination entre Etats membres : intérêt européen commun.
Respect et solidarité : les Etats membres doivent s’informer avant de lever les mesures et tenir compte de leurs avis respectifs.

* 3- Mesures d’accompagnement
Collecte de données harmonisées, système efficace de communication d’informations et de traçage des contacts.
Accroissement des capacités de dépistage et harmonisation des méthodes.
Augmentation de la capacité et la résilience des systèmes nationaux de soins de santé.
Renforcement continu des équipements de protection médicale et individuelle.
Développement de traitements et de médicaments sûrs et efficaces.


Liens vers

- Information presse IP/20/652

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_20_652

- Feuille de route commune (en anglais)

https://ec.europa.eu/info/files/communication-european-roadmap-lifting-coronavirus-containment-measures_en


LA RELATION FUTURE UE-27/R-U – LES « ROUNDS » DES NÉGOCIATIONS

- Michel BARNIER et David FROST ont composé le calendrier des prochains « rounds ». Sous forme de vidéoconférence, ils auront lieu les semaines du 20 avril, du 11 mai et du 01 juin.
Le R-U n’a toujours pas l’intention de prolonger la période de transition.
Le R-U a fourni 2 nouveaux textes : sur l’énergie et sur l’application des lois.
 
DANS LES ÉTATS MEMBRES

- Allemagne - La Roumanie a levé les restrictions pour autoriser les travailleurs agricoles à se rendre à l'étranger, et ACS a commencé à envoyer des travailleurs en Allemagne il y a trois semaines, avec huit vols à ce jour et d'autres en route.

LE « DÉCONFINEMENT » DANS D’AUTRES ÉTATS MEMBRES

- Danemark - Le Danemark a commencé la réouverture des écoles. Les crèches, jardins d'enfants et écoles primaires rouvraient. Cependant, les cours ne reprennent que dans la moitié des municipalités et dans 35% des écoles de Copenhague, certains ayant demandé plus de temps pour s’adapter aux protocoles de santé encore en place.

- Finlande – 15 avril – Levée des barrages routiers dans la région d'Helsinki. Les restrictions de voyage à destination et en provenance de la région de la capitale, vers le reste du pays ont commencé le 28 mars, pour empêcher les gens de propager le virus dans d'autres parties du pays. Sanna MARIN, Première ministre, a déclaré que le gouvernement n’avait plus de base légale pour poursuivre le verrouillage, considérant qu’il s’agissait d’une mesure extrême pour restreindre si strictement la liberté de circulation des personnes.

- Allemagne - Dans le cadre de son système fédéralisé, la fermeture et la réouverture des écoles et des crèches relèvent de la compétence des 16 Länder, ce qui signifie que toute stratégie de sortie concertée du verrouillage nécessitera la coopération des premiers ministres des régions fédérées.

- Belgique - Les magasins de bricolage ou les jardineries rouvriront, dans les mêmes conditions de distanciation sociale que les magasins déjà ouverts, car la grande majorité des ventes sont réalisées entre mars et mai, et les laisser fermés plongerait le secteur dans des difficultés financières plus profondes.

 
ROYAUME-UNI : GÉNÉRALITÉS / DOWNING STREET / UK £  depuis le 22.01.2020

- Des vols charters spéciaux ont commencé à voler depuis Bucarest avec des travailleurs désespérément nécessaires pour les fermes britanniques qui risquent de perdre leur récolte de fruits et légumes au début de l'été en raison de la fermeture du coronavirus. Un avion devait atterrir à Stansted le 15 avril, avec un autre atterrissage, le 16 avril, avec 150 personnes à bord.

Matthew PURTON (Air Charter Services – ACS) a déclaré que la compagnie avait soumissionné pour six vols supplémentaires.

La Roumanie a levé les restrictions pour autoriser les travailleurs agricoles à se rendre à l'étranger. Elle a mis en place des procédures pour réduire le risque de contagion des coronavirus. « Tous les passagers seront contrôlés en température, devront remplir un questionnaire pour une déclaration de santé et recevront un désinfectant pour les mains et des masques pendant le vol. Ils seront également socialement distants dans les sièges ».

Les agriculteurs britanniques suivent un appel à « nourrir la nation » soutenu par le secrétaire à l'environnement, George EUSTICE, qui n'a pas réussi à recruter suffisamment de travailleurs britanniques.

Le premier avion a été affrété par l’un des plus grands producteurs de salades du Royaume-Uni, produisant 250 millions de paquets de laitue et de céleri par an.

L'industrie agricole britannique a besoin de 90.000 travailleurs pour récolter des fruits et légumes, mais les frontières étant fermées dans de nombreux pays, elle a séduit les étudiants et le personnel des restaurants et des hôtels licenciés.

Concordia, l'un des plus grands recruteurs de bénévoles du pays, a déclaré avoir reçu 35.000 demandes d'intérêt après l'appel. Bien que la réponse ait été significative, Concordia a déclaré que seulement 16% - 5.500 personnes - avaient accepté un entretien d’embauche, laissant un écart entre l'offre et la demande de cueilleurs.

 
*****

 Michel GRELIER, ancien conférencier membre de Team Europe France (1992-2019)

Avec : The Guardian, Belga, Commission européenne, Conseil européen, Google traduction






Autre
Panorama
Grelier





Page
d'Accueil