Panoramas  n°  39,  40  et  41
du  03 mai  au  07 mai  2020   




Michel Grelier    
N° 39       (03 05 2020)

LA RELATION FUTURE UE-27/R-U – LES « ROUNDS » DES NÉGOCIATIONS

- 30 avril – Ce ne sera pas un « round » proprement dit mais, sur un sujet particulier, les discussions s’annoncent serrées. Il s’agit de l’installation, à Belfast, d’un bureau de l’UE-27 pour suivre la mise place de certains points du Protocole nord-irlandais. L’UE souhaite un « bureau technique » pour les vétérinaires et douaniers. Le R-U ne veut pas voir une « mini-ambassade » dans la capitale nord-irlandaise. Qui va discuter ?
Dans le cadre de la « commission spécialisée » (SEFCOVIC / GOVE), c’est l’un des 6 groupes techniques qui va discuter.
Deux choses à rappeler.
* Le Protocole laisse de facto l’Irlande du Nord dans le marché unique avec 280 lois de l’UE se rapportant à la santé animale, à la sécurité alimentaire et à la TVA, sans oublier le code douanier de l’UE.
** Les Accords du vendredi-saint prévoient que les citoyens nord-irlandais ont accès à la double nationalité britannique et irlandaise ; ipso facto la nationalité irlandaise emporte avec elle la citoyenneté de l’UE.

- 02 mai – Pour la seconde fois, le R-U refuse que l’UE-27 ait un bureau à Belfast. Dans l’impossibilité de « surveiller » l’application des accords par le R-U, il est probable que des contrôles sanitaires, douaniers et fiscaux soient installés à la frontière entre Irlande du Nord et République d’Irlande.

LE « DÉCONFINEMENT » ACTÉ DANS D’AUTRES ÉTATS MEMBRES

- Espagne - Détails sur les plages horaires pendant lesquelles les adultes sont autorisés à l'extérieur pour marcher et faire de l'exercice, c’est rigide. Les gens sont autorisés à marcher ou à faire d'autres exercices de 06h à 10h puis de 20h à 23h. Les personnes de plus de 70 ans et celles qui ont besoin d'aide pour marcher ou qui dépendent des soignants sont autorisées à sortir de 10h à midi, puis de 19h à 20h. Les parents pourront accompagner les enfants de moins de 14 ans lors de promenades entre midi et 19h. Les nouvelles règles entrent en vigueur dès le 02 mai.
Barcelone a ouvert la moitié de ses parcs et fermé 44 rues à la circulation afin de faciliter l'éloignement social.
Les Espagnols devront porter des masques faciaux lors de l'utilisation des transports publics : bus, métros et trains. Six millions de masques seront distribués dans les centres de transport, 7 millions par les municipalités et 1,5 million par la Croix-Rouge et d'autres ONG.

- L'Allemagne doit rouvrir les musées, les galeries, les zoos et les terrains de jeux et permettre aux services religieux de reprendre, selon les mesures convenues par Angela Merkel et les dirigeants de 16 États fédéraux.

- L'Albanie élargit la surface des zones vertes et permet aux taxis de se déplacer entre les villes. Tout en appliquant un couvre-feu de l'après-midi à l'aube, l'Albanie a assoupli ses restrictions, laissant de nombreux détaillants ouvrir à l'exception des bars et des restaurants, bien qu'ils puissent offrir des livraisons.

ROYAUME-UNI : GÉNÉRALITÉS / DOWNING STREET / UK £ depuis le 22.01.2020

- Le 29 avril – Boris JOHNSON et Carrie SYMONDS ont un fils : Wilfred Lawrie Nicholas JOHNSON.

DIVERS

- Et pendant ce temps-là… aux Etats-Unis de Donald TRUMP, 30,2 millions d’Américains ont perdu leur travail en 6 semaines (3,8 cette semaine ; 4,4 la semaine passée ; 5,2 - 6,6 - 6,9 et 3,3 les semaines précédentes).

*****
Michel GRELIER, ancien conférencier membre de Team Europe France (1992-2019)
Avec : The Guardian




Michel Grelier    
N° 40       (06 05 2020)


DANS LES ÉTATS MEMBRES

- La Grèce se prépare à évacuer des centaines de migrants d'un camp insulaire notoirement surpeuplé vers le continent. Deux groupes de 142 et 250 migrants « vulnérables » embarqueront sur des ferries depuis l'île de Lesbos, après avoir quitté les conditions « déplorables » du camp de Moria. Ce transfert sera le premier depuis que des mesures de confinement ont été imposées le 23 mars. Quelques jours auparavant, environ 600 migrants avaient été transférés sur le continent grec.

On estime que 37.000 migrants vivent dans des conditions terribles sur cinq îles grecques de la mer Égée. Les camps ont été construits pour héberger 6.200 personnes. La Moria détient environ 19.300 migrants, soit plus de six fois sa capacité. Les plans visant à réduire la surpopulation ont été bloqués par la découverte de cas de Covid-19 parmi les migrants sur le continent.

- Les nations les plus riches d'Europe occidentale ont davantage souffert du virus que les pays de la moitié orientale de l'UE, presque sans exception. Comparer les chiffres de différents pays peut être difficile, mais la comparaison entre l'Europe occidentale et l'Europe centrale et orientale montre une différence de taux de coronavirus trop flagrante pour être ignorée. Les pays d'Europe centrale et orientale les plus touchés ont des taux d'infection et de mortalité par million d'habitants bien inférieurs à ceux des pays d'Europe occidentale : la Slovaquie n'a enregistré que 1.413 cas confirmés et 25 décès. L'Autriche voisine compte plus de 10 fois le nombre d'infections et 20 fois les décès que la Slovaquie, avec une population inférieure à deux fois la taille. De nombreuses causes contributives ont été évoquées : une espérance de vie plus faible, ce qui signifie moins de personnes âgées vulnérables encore en vie, une densité de population plus faible, moins de vols vers la Chine, des taux de tests plus bas.
Le port obligatoire du masque à l'extérieur a été mis en œuvre très tôt par la République tchèque et la Slovaquie et a peut-être contribué à enrayer la propagation. La raison la plus importante semble être le confinement précoce mis en œuvre par presque tous les pays de la région. Alors qu'en Grande-Bretagne et dans d'autres pays d'Europe occidentale, des événements et des rassemblements publics se déroulaient toujours au cours des 2ème et 3ème semaines de mars, en Europe centrale et orientale, les gouvernements ont vu ce qui se passait en Italie et ont mis en place des fermetures rapides. La crainte que les systèmes de santé sous-financés et en difficultés soient rapidement dépassés a contribué à la détermination.
Cela a également rendu les populations plus disposées à suivre les ordres, avec moins de voix dissidentes qu’observées en Europe occidentale.
« C’est le fait que nous nous sentions vulnérables face à notre système de santé qui a incité les gens à suivre le confinement ».

(Une carte est en pièce jointe)

LE « DÉCONFINEMENT » ACTÉ DANS D’AUTRES ÉTATS MEMBRES

- Autriche - Retour à l'action sur les courts de tennis, uniquement en simples, sans se toucher après les balles de match et sans poignée de main. Le golf, l'équitation, le tir à l'arc, le tir et le mini-golf sont parmi les autres sports compatibles avec la distanciation physique.

- Italie – Déplacements plus libres dans sa propre région, visite aux proches, aller dans les parcs rouverts avec les enfants, faire du vélo ou courir plus loin de chez soi. Mais ces activités ne peuvent pas être entreprises en groupe et les gens ne seront pas autorisés à quitter leur région, sauf pour une raison essentielle. Plusieurs des 20 régions ont élaboré leurs propres interprétations des règles. La Vénétie et la Calabre permettent aux restaurants et bars avec tables en plein air d'ouvrir plus tôt dans la semaine. La Ligurie rouvre ses plages.

- Le Portugal rétrograde de « l’état d’urgence » à « l’état de calamité ». Réouverture des petits commerces de rue, des salons de coiffure et des concessionnaires automobiles.

- Islande - Les écoles secondaires et les universités islandaises ont commencé à rouvrir. Sur les 38 écoles secondaires, ce sont les écoles professionnelles qui reprennent les cours en petits groupes. La plupart des écoles secondaires générales ont déclaré qu'elles ne rouvriraient pas et continueraient l'enseignement à distance pendant les trois dernières semaines de l'année scolaire. Les écoles maternelles et les écoles primaires, qui sont restées ouvertes malgré des horaires réduits, ont repris leurs horaires réguliers.


*****
Michel GRELIER, ancien conférencier membre de Team Europe France (1992-2019)
Avec : The Guardian, AFP, Google traduction




Michel Grelier    
N° 41       (07 05 2020)


INSTITUTIONS DE L’UE-27 :
Conseil européen (chefs d’Etat ou de gouvernement), Commission européenne (ComEur), Banque centrale européenne (BCE)
----------------------------------

- ComEur – Prévisions économiques de printemps 2020. Quelques précisions.

 

 

2019

2020

2021

CROISSANCE PIB

Zone euro (19)

+1,2%

-7,7%

+6,3%

 

UE-27

+1,5%

-7,4%

+6,1%

INFLATION

Zone euro (19)

+1,2%

+0,2%

+1,1%

 

UE-27

+1,4%

+0,6%

+1,3%

CHÔMAGE

Zone euro (19)

7,5%

9,6%

8,6%

 

UE-27

6,7%

9,0%

7,9%

DETTE PUBLIQUE

(en % du PIB)

Zone euro (19)

86,0%

102,7%

98,8%

- d° -

UE-27

79,4%

95,1%

92,0%

DEFICIT PUBLIC

(en % du PIB)

Zone euro (19)

0,6%

8,5%

3,5%

- d° -

UE-27

0,6%

8,3%

3,6%

 
 Et prendre en compte ce classement, par ordre croissant (du plus faible au plus fort), de la dette publique en % du PIB pour 2020.

19 Zone euro – ESTONIE : 20,7% ; LUXEMBOURG : 26,4% ; LETTONIE : 43,1% ; LITUANIE : 48,5% ; MALTE : 50,7% ; SLOVAQUIE : 59,5% ; PAYS-BAS : 62,1% ; IRLANDE : 66,4% ; FINLANDE : 69,4% ; ALLEMAGNE : 75,6% ; AUTRICHE : 78,8% ; SLOVENIE : 83,7% ; BELGIQUE : 113,8% ; ESPAGNE : 115,6% ; CHYPRE : 115,7% ; FRANCE : 116,5% ; PORTUGAL : 131,6% ; ITALIE : 158,9% ; GRECE : 196,4%.

8 Etats non-euro – BULGARIE : 25,5% ; République TCHEQUE : 38,7% ; SUEDE : 42,6% ; DANEMARK : 44,7% ; ROUMANIE : 46,2% ; POLOGNE : 58,5% ; HONGRIE : 75,0% ; CROATIE : 88,6%.

- Dans le cadre du programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) en réponse à l'urgence du coronavirus, la BCE achète sur les marchés secondaires des emprunts d’Etats de la zone euro, ce que les Traités l’autorisent à faire.
Concernant le Programme d'achat du secteur public, le 05 mai, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, dans son rôle de défense de la « Loi fondamentale » allemande, a décidé que la Bundesbank devra cesser d’ici 3 mois d’acheter des emprunts d’Etat de la zone euro pour le compte de la BCE, dans le cadre du SEBC (Système européen de banques centrales). Art. 127 du TFUE : le SEBC a pour « objectif principal de maintenir la stabilité des prix ». L’art. 123 du TFUE « interdit à la BCE et aux banques centrales des États membres d'accorder des découverts ou tout autre type de crédit […] aux autorités publiques des États membres ; l'acquisition directe, auprès d'eux, par la BCE ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite ».

La Cour de justice de l’UE s’est prononcée favorablement pour la BCE, sur un même sujet, le 11 décembre 2018. Lien pour les juristes et les curieux :       http://curia.europa.eu/juris/celex.jsf?celex=62017CJ0493&lang1=de&type=TXT&ancre=

BALKANS OCCIDENTAUX : MACÉDOINE DU NORD, ALBANIE / ÉLARGISSEMENT

- Le 06 mai, l’UE et ses Etats membres, ont tenu une vidéoconférence à l’issue de laquelle a été publiée la Déclaration de Zagreb, en 20 points.

Le point 1 « réaffirme le soutien sans équivoque à la perspective européenne des Balkans occidentaux ». Le point 5 appelle à « la reconnaissance publique que le soutien et la coopération [de l’UE] vont bien au-delà de ce que tout autre partenaire a fourni à la région » (sont visées la Chine et la Russie). Au point 6, l’UE « accueille avec satisfaction l'engagement des partenaires des Balkans occidentaux de respecter les valeurs et principes européens » qui sont détaillés au point 7. Les points 8 à 19 passent en revue les différentes politiques pour lesquelles la coopération est précisée. Au point 20, les Institutions de l’UE et les Etats membres « se félicitent que nos partenaires des Balkans occidentaux se rallient à la présente déclaration ».

Les 6 pays des Balkans occidentaux sont : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie.

LE « DÉCONFINEMENT » ACTÉ DANS D’AUTRES ÉTATS MEMBRES

- Chypre - Les magasins de détail ont ouvert et le secteur de la construction a été autorisé à reprendre le travail.

- Slovaquie - Réouverture des terrasses des restaurants, des hôtels, des magasins à l'extérieur des grands centres commerciaux et d'autres entreprises dont les coiffeurs. Le gouvernement a donné son feu vert pour que les services religieux et les mariages aient lieu avec un nombre limité d'invités.

*****
Michel GRELIER, ancien conférencier membre de Team Europe France (1992-2019)
Avec : The Guardian, Commission européenne, Conseil européen, REUTERS France, BCE, Cour de justice de l’UE, Traités (TUE et TFUE)


 





Autre
Panorama
Grelier





Page
d'Accueil






































































































































































































Haut de page